tonglen : l’échange de soi-même avec les autres

Tonglen  signifie en Tibétain recevoir et donner. C’est une pratique du bouddhisme mahayana très puissante car elle nous aide à ouvrir notre coeur à l’amour véritable pour soi et pour les autres.

Il s’agit d’aspirer en son coeur toute la souffrance des êtres pour qu’ils puissent en être allégés puis à leur donner en échange- toujours en visualisant ce don à partir de son coeur- du soulagement, de la compassion, du bonheur, ou même quelques fleurs..

En fait, après avoir ouvert notre coeur et notre esprit, il nous est proposé de commencer avec notre propre souffrance, quelque forme qu’elle prenne, manque de confiance, tristesse, peur… nous absorbons notre propre souffrance en notre coeur, siège d’un amour inconditionnel et notre propre coeur peut ensuite nous « soigner », nous apaiser en nous renvoyant du bonheur.
Dans un deuxième temps, et c’est la partie de la pratique qui est sans doute la plus facile, nous reproduisons la pratique pour toutes les personnes, tous les êtres que nous aimons.
Le troisième temps est dévolu à tous les êtres que nous ignorons complètement, qui nous indiffèrent, puis  enfin et c’est sans doute le plus difficile mais le moment qui apporte la plus grande paix intérieure, nous acceptons de recevoir la souffrance de tous ceux que nous n’aimons pas et nous acceptons, en échange de leur envoyer de l’amour.

« Dans la joie et dans la peine tous sont égaux,
Sois donc le gardien de tous, comme de toi-même. »
                                                                     Shantideva

Ce contenu a été publié dans Santé de l'âme, Santé de la parole, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.