La cohérence du coeur, pour plus de sérénité et une meilleure santé

La vitesse des battements de notre coeur, lorsque celui-ci est en bonne santé ne cesse de varier afin de répondre aux événements extérieurs (par exemple, monter des escaliers) ou à nos émotions, sentiments pensées (par exemple, sentiment de joie, émotion de colère, réflexion sur une action à mener…). Le coeur accélère à l’inspir et ralentit à l’expir.

Si nous lisons le graphique que fait notre rythme cardiaque sur un écran, celui-ci est chaotique, en dents de scie.

Nous ne pouvons pas modifier directement par la simple volonté le rythme et les fluctuations des battements de notre coeur. Mais nous pouvons modifier le rythme de notre respiration. Or il existe un rythme particulier de la respiration qui va modifier le rythme de notre coeur. C’est ainsi que si nous respirons 6 fois par minute, les fluctuations du rythme cardiaque vont se synchroniser avec la respiration; le schéma des variations du rythme de notre coeur devient une belle courbe sinusoïdale. On dit que ces rythmes entrent en cohérence ainsi qu’avec ceux de notre tension artérielle et les flux de sang vers notre cerveau.

Le coeur sécrète alors des hormones qui relaxent et calment l’ensemble du corps. Maintenir ce rythme respiratoire pendant 5 minutes permet à notre corps de retrouver une forme de neutralité émotionnelle et de nous reposer des trop nombreuses stimulations extérieures qui nous arrivent en permanence. Notre système sympathique (adrénaline et cortisol) se calme pendant 4 à 6 heures. Il suffit donc de pratiquer cette respiration 3 à 4 fois par jour pour bénéficier de ses vertus.

David Servan-Schreiber nous dit que c’est le docteur Luciano Bernardit, de l’université de Pavie qui a découvert les bénéfices de ce rythme particulier de 6 respirations par minute.

 

Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.